Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede Pascal T » Lun 18 Mai 2009, 12:57

Contrôle

Pour contrôler votre allumage, glissez un papier fin entre les grains du rupteur.
Le volant doit être en place, et serré correctement.
Image

Image
Tirer légèrement sur celui-ci en faisant tourner le volant dans le sens des aiguilles d'une montre, le papier doit se détacher quand les repères coïncident.
Image

Si le papier se détache quelques millimètres avant le repère, vous pouvez laisser comme ça, jusqu'à 3 mm d'avance, le réglage peut être considéré comme correct.

Réglage

Si l'allumage est très déréglé (surtout si il a du retard), débloquez les vis, et agissez sur la vis de réglage pour régler le moment de l'ouverture. A noter que la vis de réglage est un excentrique, il n'y a donc pas de sens de rotation.
Image
Le volant a été enlevé pour plus de clarté sur la photo, il doit être en place pour faire le réglage.

Et choisissez le tournevis qui va bien, sous peine de ruiner les têtes de vis. :oldman:
Image



Quand le réglage est correct, serrez les vis de blocage, puis vérifiez de nouveau, si ça s'est déréglé, il faut recommencer :dingue:
Pascal T
 

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede Pascal T » Dim 05 Juil 2009, 17:55

Cette partie est l'œuvre de "Guitoune 14". J'ai simplement récupéré et stocké les photos issues de son fichier Word .
La mis en page en a pris un coup, mais je n'y peux rien :mrgreen:

Etape n°1: Vérifier les masses:


Matériel: un testeur de courant ou de conductivité

En pointant l'axe du rotor et la culasse vous devait entendre le bip caractéristique indiquant que le courant passe d'un point à un autre, si ce n'est pas le cas vous devez avoir un Problème de masse.
Si vous avez démonté et repeint attention au contact (bien que le trajet du courant soit multiple).
Image

Etape n°2: Nettoyer les rupteurs et tester la platine

Matériel:
o Papier de verre (grain 600)
o Acétone ou diluant
o Coton tige
o Tournevis
o De la patience (ne cherchez pas cela ne s'achète pas)
o Testeur de continuité ou de conductivité

Le démontage de la platine est impératif pour tester le système !!!

Image

Très important la surface de vos 2 contacteurs doit être plane, j'ai remarqué sur mon 3800 que par usure un petit téton se créait sur la partie inférieure en regard du trou qui est sur la partie supérieure.
Pour une meilleure réussite coincer le papier de verre entre les 2 rupteurs et frotter doucement, contrôler régulièrement l'évolution.
Une fois poncé il faut nettoyer d’où le coton tige et l'acétone.

Comment contrôler que tous les éléments de la platine sont correctement isolés: ?


Une fois la platine démontée du carter placer une pince sur le contact 1 et l'autre pince sur le contact 2 , allez y mollo avec les rupteurs, ne pas forcer.

_ Rupteurs fermés le courant doit passer donc bip sonore

_ Rupteurs ouverts (par le biais d'un tournevis, attention à ne pas venir en contact sur la platine) pas de passage de courant, si le courant passe c'est qu'un des éléments n'est pas isolé, faites attention à la propreté de vos composant surtout la petite plaquette en bakélite de couleur marron. Il est impératif que le courant ne passe pas quand les rupteurs sont ouverts.

Attention à la présence d'huile qui est à proscrire car plus ou moins conductrice. Le seul composant qui doit être « huilé » c'est le coussinet en feutre (avant de le huiler vous pouvez le nettoyer toujours à l'acétone avec un chiffon).

Petite recommandation, si comme moi vous avez poncé votre solex à la brosse métallique attention à ne pas retrouver de « poils » collés au volant car il est très gourmand de tous ce qui est métallique y compris vis écrou et tout autre outil

Etape n°3: Vérifier et régler l'allumage: (Impératif après le démontage de la platine, tout du moins le vérifier )


voir post au dessus

En complément: l'écart des rupteurs après rupture n'a aucune importance, ce qui est important c'est d'avoir la rupture au moment ou les repères coïncident.

Etape 4: Caractériser les éléments conducteur ( bobine, fil de bougie, bougie )

Matériel: un ohmmètre / testeur de conductivité


Il est impératif de démonter tous les composants pour les tester indépendamment.

Ø La bobine allumage: sa résistance entre l'âme et la patte en contact avec le fil de bougie : 2.4 / 2.5 KΩ

Image

nicos_32 a écrit:2 mesures permettant de s'assurer que la bobine n'est pas forcément HS:
La résistance du primaire (entre la masse et le fil allant aux rupteurs):
Image
La résistance du secondaire (entre la masse et la sortie haute tension): elle est normalement d'environ entre 2 et 3 Kohms (ce n'est pas le cas pour celle ci que j'ai dû emputer de quelques enroulements pour qu'elle fonctionne à nouveau)
Image
Dans tous les cas, si vous n'obtenez pas ça, la bobine est HS.
Par expérience, mes bobines HS l'étaient à chaque fois sur le secondaire (résistance infinie)


Ø Le fil de bougie : ancien peut aller jusqu'à 11KΩ à neuf 4KΩ
Image

Ø La bougie : entre la partie connectée au fil et celle de la culasse aucun courant ne doit passer. Dans le cas inverse en acheter une autre.
Image

Ne jamais faire confiance à une bougie même quasi neuve elle pourrait vous spolier à l'insu de votre plein gré.
Utiliser de préférence une bougie B5HS ( écartement de 0.45mm entre les électrodes ) en cas de doute changer la ( qq Euros chez un concessionnaire de motos) pour la marque c’est vous qui voyez…


Etape 5: Contrôle de l'étincelle


Matériel: vos yeux

Une fois tout remonté, sauf la bougie dans la culasse mais connectée au fil (attention à la connexion entre fil de bougie et la languette de la bobine qq fois vous pourriez avoir des surprises)
Bougie en l'air, tout en tournant le rotor vous devriez avoir des étincelles au niveau de rupteurs, Si pas d'étincelles bougie levée alors s'orienter vers le condensateur. Voir étape 6

Bougie en contact avec la culasse étincelle au niveau de la bougie. Une belle étincelle bleue très claire c'est un bon allumage. Si pas d'étincelle bougie en contact, enlever la bougie et approcher le fil à moins de 1 mm de la culasse, si vous avez de l'étincelle c'est que votre bougie est morte.
Si pas d'étincelle cf Etape 6.

Etape 6: Le condensateur


Je n'ai malheureusement pas de manière simple de vérifier son fonctionnement, vous pouvez contrôler sa capacité mais malheureusement pas son fonctionnement car il est nécessaire de le contrôler sous charge c'est lui qui "fournit" l'étincelle.

La meilleure solution est encore de faire le test avec un autre condo.

Voir Topic condo
Pascal T
 

Re: Technique [** ] : Contrôler et Régler l'allumage

Messagede Pascal T » Mer 09 Sep 2009, 18:56

Sujet réalisé par Gazafon

Le condensateur, faut -il le changer? :hum: :hum:


Rien de mieux qu'un petit bilan. un test chiffré nous renseignera sur son état de santé.

le hic c'est qu'il faut un multimètre qui fasse les condos. -II-
il existe bien des appareils qui disent s'il est ok ou pas mais sans mesure chiffrée.

condensateur démonté, on lance le test l'appareil affiche RUN et donne sa mesure ou ne la donne pas..
s'il ne peut pas mesurer = condo HS

entre 0,250 et 0,500 µF le condensateur est bon.
entre 0,500 et < de 1,00 µF ça marche encore mais c'est douteux.
au dessus de 1,00 µF ça peut encore fonctionner mais à jeter.

Les condensateurs d'allumage n'ont pas de polarité.

Sur la photo: malgré sont grand age ce condensateur est encore bon et peut être gardé.
Voila qui va faire plaisir à la LPC (ligue de protection des condensateurs) :nananere:

Edit : à chaque condensateur testé à froid et qui claque à chaud malgré des bonnes valeurs oubliez pas de passer un petit MP à PascalT & Gazafon :hello:

Image
Pascal T
 

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 13:51

Et le remontage d'un allumage en pièce après nettoyage et dégraissage ?

En piste !

1) Remonter les deux plots de bakelite sur leur support :

IMG_0111.JPG


2) Positionner ce support sur la platine :

IMG_0113.JPG


3) Repérer les pièces du support de linguet :

IMG_0114.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 13:55

4) Remonter le support sur la platine :

IMG_0115.JPG


IMG_0116.JPG



5) Monter la partie réglable des vis platinées :

la pièce :
IMG_0125.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 13:58

Vous aurez au préalable bien nettoyer le rupteur !

IMG_0126.JPG


et vissage sur la platine, inutile de visser à fond, il faudra ensuite régler l'allumage !

IMG_0127.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:02

6) Remonter le linguet :

IMG_0117.JPG



toujours bien nettoyer les grains du rupteur

IMG_0118.JPG


mettre la grosse rondelle en bakélite en bas

IMG_0120.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:04

insérer le linguet sur son axe, mettre la petite rondelle bakélite sur le dessus

IMG_0121.JPG




puis le clips :

IMG_0123.JPG




et enfin visser le linguet avec le petit bout de clinquant (qui doit épouser la forme du linguet)

IMG_0124.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:08

7) Placer la platine sur le plateau d'allumage :

IMG_0129.JPG



IMG_0130.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:10

8) Placer le condensateur, que vous aurez au préalable contrôlé avec l'excellent testeur de condo en vente sur ce forum :P

IMG_0131.JPG






9) Placer la bobine d'allumage :

IMG_0134.JPG
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:14

Que vous pouvez aussi contrôler avec un ohmmètre :

d'abord la bobine primaire comme sur la photo :

IMG_0136.JPG


les valeurs de fonctionnement se situent entre 0,8 et 1,8 donc ok ici

puis la bobine secondaire comme sur la photo :

IMG_0137.JPG


les valeurs de fonctionnement se situent entre 2 et 3, donc ok aussi

On peut remonter la bobine :yo
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique [** ] : Contrôler et régler l'allumage

Messagede F38 » Ven 02 Mar 2012, 14:23

10) On place ensuite la bobine d'éclairage

IMG_0140.JPG



que l'on peut aussi tester avant, un plot sur la masse, l'autre sur le fil d'alimentation
les valeurs de fonctionnement se situent entre 1,5 et 3.

On peut alors remonter la bobine d'éclairage en prenant soin que le fil d'alimentation ne se coupe pas lorsque le volant tournera.


11) Vérifier le bon contact du plot du fil de bougie et de celui de la bobine d'allumage

IMG_0145.JPG



Voilà, il n'y a plus qu'à remonter le volant et passer au réglage précis de l'allumage mais au moins, vous serez sûr que tout est propre, sans masse , remonté correctement et testé.
La panne viendra d'ailleurs :lol:
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22146
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes


Retourner vers Mécanique Solex

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité