Technique : Refaire un moteur type 1010

Technique : Refaire un moteur type 1010

Messagede F38 » Ven 11 Déc 2009, 21:33

Partie I :
Le moulin, prêt à être mis à nu, toujours monté sur le cadre mais débarrassé de ces capotages plastiques : cache volant et capot de phare.
Image

Dégager la tringle de décompresseur au guidon :
Image

Dévisser les deux boulons inférieurs de fixation des tôles de moteur et des tringles de hauban avant, ceci des deux côtés :
Image

Dévisser le boulon de fixation supérieur tenant le pot d'échappement. (ici il y a deux trous car le pot a été changé pour un modèle plus récent, d'où cette adaptation)
Image

Dévisser le boulon supérieur droit de fixation de moteur sur le cadre, pour le gauche, il faudrait faire la même chose pour pouvoir ôter le moteur du cadre ...mais la platine d'allumage nous gêne :hum:
Image

On va donc tomber l'allumage avant.
Sur un 1010, le système permettant de sortir le volant est (normalement) "livré de série" : il s'agit de la petite plaque et de ses trois boulons :up:
Image

Dévisser l'écrou central jusqu'au "clac", signe que votre volant est déclaveté. Dévisser l'écrou et le volant sort

Otez la platine d'allumage, pour cela, il faut dévisser les deux vis noirs (vers mes doigts :P ), ceci avec un bon tournevis pour ne rien abîmer :!:
Image

Placez votre arrache platine favori et virez le tout :
Image

Le boulon de fixation est alors accessible. le dévisser,
Image

et le moteur sort par le haut.
Image

Pour la suite, posez le moteur sur un bon établi ou, mieux, sur un support moteur que vous vous serez bricolé à temps perdu :wink:
Image

On va alors enlever le réservoir : 3 écrous de fixation + durite allant à la pompe + tuyau de refoulement (que je coupe car toujours remplacé par du neuf)
Image
on pourra le poser dans un endroit où il pourra éviter les chocs, surtout lorsqu'il est, comme celui-là quasi exempt de bosses !!

Otons le carburateur : on dépose d'abord ce ressort :
Image
Image

Puis on dévisse la durite inférieure, côté carbu puis côté pompe et on dévisse le carbu
Image
et on l'enlève en prenant soin de ne pas perdre la petite tringle qui sert à décompresser !
Image
on peut enfin enlever la pipe et dévissant les deux boulons de fixation :
Image
Image

Enlever les quatre goujons de culasse :
Image
on récupère la poignée de relevage, ses goujons et ressorts
Image
la seconde petite tringle de décompresseur :
Image
et la culasse sort sans effort :
Image
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22150
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede F38 » Ven 11 Déc 2009, 21:33

Partie II :
Enlever la pompe à essence : 4 vis à dévisser de façon croisée pour éviter toute contrainte :
Image
bien choisir le tournevis qui va bien, ici un "tournevis coup de poing"
la pompe, démontée :
Image
Pour info, les billes de ces moteurs sont en métal, non en plastique :
Image

Enlever le cylindre (4 écrous, à desserrer aussi de façon croisé pour la même raison)
Image
et on enlève le cylindre (sans jamais forcer par dessous avec un tournevis ou autre afin de ne pas blesser le plan de joint)
Image
En attendant, protéger le piston avec un chiffon, s'il est récupérable bien sûr :mrgreen:
Image

Dévisser les boulons de carter moteur, en croisant puisque l'on a pris l'habitude :wink:
Image
on se retrouve avec cela : les deux plus longs vont en haut. tous ont une rondelle cuivre dont l'utilité n'a jamais été clairement définie..; en tout cas sur ce forum :lol: Perso, je les garde et les remets :wink:
Image
Un fois le carte déposé, on arrive à l'embiellage
Image
Avant d'essayer de dévisser cet écour, ne pas oublier de replier la rondelle de matage de celui-ci :!:
Image
Une fois l'ensemble bielle/piston déposé on obtient cet empilage dans l'ordre :
Image
le côté chanfreiné se remonte toujours côté embiellage, question de graissage
Image

Oter le galet : il est vissé par un écrou de 21 :
Image
une clé à bougie de qualité passe parfaitement et permet ce dévissage sans problème :
Image
on trouve donc l'écrou, la rondelle frein et une rondelle plate
Image
le vilebrequin sort alors tout seul, comme un rand :
vilebrequin, entretoise et galet :
Image
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22150
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede F38 » Ven 11 Déc 2009, 21:34

partie III :
Du temps qu'on est là, autant changer le roulement :mrgreen:
il est fixé par deux plaquettes vissées.
Image
Attention chaque vis est matée par un coup de poinçon :!: Bien choisir le bon tournevis pour dévisser cela sans rien abîmer :!:
Image
un clinquant est également positionné sur le roulement :
Image
Et voilà notre roulement à nu :
Image
Il faut donc le chasser. Pour cela, retourner le carter :
Image
Prendre un jet (ici en bronze) et frapper pour sortir ce roulement :
Image
Il sort accompagné dans l'ordre d'une rondelle clinquant et d'une rondelle dentelée :
Image

Votre moteur est en pièces :
Image
il ne reste plus qu'à démonter les tôles moteur, les glissières, l'axe de suspension et le bec de canard.
Rien de particulier, de la visserie standard de chez solex.
A la fin vous aurez ce petit tas de pièces bien grassouillettes et prêtes à prendre un bon bain de dégraissant :
Image
Image
Image

Pour parfaire le démontage, il faut enlever la borne HT en la retirant côté allumage :
Image
Image
Image

On peut aussi enlever les goujons de fixation de la platine d'allumage. Pour ce faire, visser deux écrous puis déserrer celui du dessous en maintenant serré celui du dessus :
Image

Le carter moteur est alors à nu, prêt à être nettoyé :
Image

Pour tout nettoyer, il faut aussi démonter les bobines et plateau rupteur de la platine d'allumage :
Image
On enlève les bobines, rien de spécial si ce n'est de toujours utiliser un bon tournevis pour ne pas marquer les têtes de vis :
Image
Petite particularité : la fixation de la borne d'éclairage. Tout remettre dans le bon ordre au remontage pour éviter les masses :
Image
la platine à nu :
Image

Il reste, sur cette platine, le 6202 placé par ici :
Image
Deux boulons cachés par la crasse sont à ôter :
Image
Et le cache roulement sort de lui même :
Image
De la même façon, avec un jet, on chasse le roulement :
Image

Voilà, votre moulin est en pièces, à nettoyer soigneusement.

je reprendrai le remontage dès que mes pièces seront nettoyées et microbillées. :wink:
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22150
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Remontage d'un moteur 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 21:34

Après le démontage puis la corvée du nettoyage de toutes les pièces, l'étape remontage est bien plus sympa.
La première pièce à remettre en place est le roulement de vilbrequin, le fameux 6203 que l'on prendra en 2RS C3. Pour le mettre en place il va falloir taper un peu, pas moyen de faire autrement, je place donc le carter en appui sur une cale de bois pour ne pas risquer la casse.
001 carter sur cale.JPG
001 carter sur cale.JPG (53.08 Kio) Vu 7929 fois


Dégraisser soigneusement le logement du roulement à l'acétone, mettre ensuite la rondelle dentelée puis le clinquant.
002 clinquant et dentelle.JPG
002 clinquant et dentelle.JPG (55.07 Kio) Vu 7929 fois


Je prépare maintenant le roulement, dégraissage à l'acétone puis je lui mets une fine couche de colle à roulements. Certains utilisent de la Loctite, moi de la Bardhall puisque je trouve ça près de chez moi et que ça me donne satisfaction.
Pose du roulement sur le bord de son logement, là il va falloir taper pour le rentrer. Une douille de 26 pour le rentrer, puis un vieux roulement pour le rentrer bien au fond.
005 mise en place 6203.JPG
005 mise en place 6203.JPG (48.88 Kio) Vu 7929 fois


A suivre.
Dernière édition par Ronan le Lun 19 Aoû 2013, 22:48, édité 1 fois.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Remontage d'un moteur 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 21:39

Il faut maintenant mettre le clinquant plus épais sur le roulement, puis les 2 petites pattes vissées qui viennent en appui sur le clinquant. De nos jours on colle les roulement, ces pattes sont donc là plus pour respecter l'origine que pour retenir le roulement............
006 Griffes.JPG
006 Griffes.JPG (56.06 Kio) Vu 7925 fois


Voilà, le roulement est bien en place, gage d'une bonne étanchéité du bas moteur, une opération redoutée pour un novice mais pourtant pas si compliquée.
007 roulement ok.JPG
007 roulement ok.JPG (35.71 Kio) Vu 7925 fois


Remontage du vilbrequin dans la foulée tant que la colle n'est pas encore sèche. En effet, monter un vilo le lensemain avec une colle sèche n'est pas idéal car le fait de taper pourrait décoller le roulement. Bien souvent je mets le vilo au congelateur la veille pour qu'il se rétracte un poil, la mise en place se fait en douceur...........
C'esr maintenant au tour des tôles support moteur, d'abord coté axe de suspension avec des silents blocs neufs de préférence ce qui contribue à éviter les vibrations du moteur.
Ensuite les glissières de relevage ainsi que le petit garde boue moteur, ne pas oublier le pare boue sur l'arrière du carter entre les tôles support !
Le bon montage des gilissières est important, le boulon épaulé se mets par l'intérieur du garde boue (boutonnière) puis traverse le trou du carter, vient ensuite la rondelle Ø6mm, la glissière, la rondelle Ø8mm, le ressort et enfin l'écrou épaulé. Visser à fond, il faut que l'écrou épaulé traverse la rondelle de 8 puis la glissière et vienne appuyer contre la rondelle de 6. Un peu de graisse blanche et ça glisse tout seul.
Ne pas oublier non plus les plaquettes arrêtoirs au montage des boulons de fixation du moteur sur la fourche. Un peu de frein filet n'est pas superflu..........
Reste plus qu'à mettre le tout sur une vieille fourche ou un support moteur pour la suite du remontage.
008 montage tôles.JPG
008 montage tôles.JPG (48.72 Kio) Vu 7925 fois


A suivre.
Dernière édition par Ronan le Mar 20 Aoû 2013, 21:08, édité 1 fois.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Remontage d'un moteur 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 21:47

Vient maintenant le galet, rien de bien compliqué.
Mettre en premier lieu l'entretoise de galet (de toute façon si on l'oublie, après montage du galet ça tournera plus ), enfiler le galet en positionnant la clavette dans l'encoche vu vilbrequin, vient ensuite la rondelle clavetée puis la rondelle Belleville et enfin l'écrou, on serre tout ça bien fort (bloquer le vilo avec une pige de blocage ou à défaut un boulon de carter long ).
Il arrive parfois que l'entretoise et le galet soient assez réticents à se mettre en place sur le vilo, dans ce cas pas de panique, mais ne pas taper.....ne pas taper...... de toute façon si on tape le vilo va ressortir.........Regardez un peu plus bas comment je pousse le stator et faites pareil en adaptant la longueur du tube, couper plusieurs longueurs ou ajouter des rondelles mais toujours trouver un diamètre suffisant pour ne pas accrocher le filetage de l'écrou de galet. Un petit coup de chauffe de l'entretoise aide aussi à la rentrer plus facilement, idem pour le galet, le millième de dilatation suffit souvent.
Bref, le galet est en place.
Galet 1.JPG
Galet 1.JPG (26.85 Kio) Vu 7923 fois

Galet 2.JPG
Galet 2.JPG (53.3 Kio) Vu 7923 fois


A ce stade je vérifie que le vilbrequin tourne librement, comme je le disais plus haut, sauf si on a oublié l'entretoise de galet, il n'y a pas de raison........
Vient le tour du stator mais il faut quand même penser à mettre la borne haute tension avant, elle s'enfile par l'intérieur du carter. Sur les photos suivantes on peut voir que j'étais trop occupé à prendre des photos........donc redémontage du stator, mise en place de la borne HT et remontage une fois de plus.
On change le roulement seulement si il est un poil dur, pas si souvent en fait. On remets donc le dit stator en le poussant tranquilement SANS TAPER !
Montage stator.JPG
Montage stator.JPG (48.77 Kio) Vu 7923 fois


A suivre.
Dernière édition par Ronan le Mar 20 Aoû 2013, 21:14, édité 1 fois.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 22:05

A ce stade, vérifier que ça tourne librement. Sinon, un coup sec sur la masselotte de vilbrequin et/ou en bout de vilbrequin peut aider, mais si c'est vraiment dur faudra chercher et y remédier avant d'aller plus loin.........
Puisque ça tourne librement, on peut continuer. Bobines et platine rupteur prennent place. On notera sur la photo suivante que la platine rupteur n'est pas celle qui devrait être sur ce type de moteur, sans doute un dépannage effectué par l'ancien proprio..........mais ça marchera quand même. Montage ensuite du volant magnétique en positionnant correctement la clavette (sur le mien il n'y en a plus).
Volant et platine rupteur ont été remis en conformité depuis ce reportage photo.
P1070164.JPG
P1070164.JPG (70.25 Kio) Vu 7917 fois

Rotor en place.JPG
Rotor en place.JPG (43.47 Kio) Vu 7917 fois


A cette épape il est judicieux de vérifier si on a de l'allumage, il suffit de poser le culot de la bougie sur une masse et faire tourner le volant dans le sens horaire, si il y a une belle étincelle régulière c'est bon, sinon inutile d'aller plus loin.
On passe maintenant au haut moteur.L'ensemble bielle piston pour commencer. La bague de maneton a un sens, le coté chanfreiné coté masselotte, vient la bielle à palier bronze, la rondelle plate, la rondelle ergotée et l'écrou. Après serrage, penser à replier la languette contre l'écrou.
Piston avant montage.JPG
Piston avant montage.JPG (50.42 Kio) Vu 7917 fois


A suivre.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 22:08

Piston en place.JPG
Piston en place.JPG (49.29 Kio) Vu 7916 fois


Mise en place du couvercle de carter avec un joint neuf, il y a 2 vis longues en haut, on le serre juste modérément, on coupe les petits bouts de joint qui dépassent et on déserre un peu les 8 vis pour que le couvercle puisse bouger un peu verticalement.
Couvercle.JPG
Couvercle.JPG (50.67 Kio) Vu 7916 fois

Joint de carter.JPG
Joint de carter.JPG (53.35 Kio) Vu 7916 fois


A suivre.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 22:15

Mettre un joint de cylindre neuf, huiler un peu le cylindre et l'enfiler sur le piston. Serrer en premier lieu les écrous du cylindre en croix (1,3,4,2), ceci permets d'aligner correctement le plan de joint carter/couvercle. Serrer ensuite toutes les vis de carter, en croix également. Quelques tours de volant pour confirmer que tout coulisse normalement.
mep cylindre 1.JPG
mep cylindre 1.JPG (59.09 Kio) Vu 7914 fois

Cylindre monté.JPG
Cylindre monté.JPG (58.98 Kio) Vu 7914 fois


A suivre.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 22:20

Maintenant le joint de culasse puis l'ensemble culasse poignée de relevage. On mets le joint bien à sa place, la culasse dessus. Ne pas oublier de mettre 1 rondelle sur les 4 trous de culasse puis les 3 ressorts, la poignée de relevage et enfin les 4 boulons. Serrage en croix, et c'est fini.
P1070180.JPG
P1070180.JPG (51.08 Kio) Vu 7913 fois

P1070181.JPG
P1070181.JPG (61.75 Kio) Vu 7913 fois


Maintenant la pompe à essence. Commencer par le siège de membrane, c'est la pièce en plastique beige. En contrôlant avec un réglet on distingue bien le coté creux, il faut enquiller le siège sur le téton du carter en ayant le creux vers soi, pour cela on le place sur le téton et avec un manche de tournevis un peu rond appliqué au centre on mets un petit coup de marteau, voilà, le siège tient en place. Reste à mettre la membrane puis la pompe en elle même avec ses 4 vis laiton, ne pas serrer trop fort c'est fragile !
P1070183.JPG
P1070183.JPG (60.98 Kio) Vu 7913 fois


A suivre.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Technique : Démontage d'un moteur type 1010

Messagede Ronan » Lun 19 Aoû 2013, 22:25

Le carburateur est quand à lui monté avec un bicône plastique neuf coté durite d'arrivée, et une bague plastique coté pipe.
Pour le système de décompression il faut mettre en 1er lieu la plaquette de décompresseur qui appuie sur la soupape, placer ensuite la biellette sur le boisseau d'une part et dans l'encoche de la plaquette ensuite. Visser ou dévisser la soupape de manière à ce qu'il y ait 1mm de jeu entre l'écrou de soupape et la plaquette, et c'est tout.
P1070184.JPG
P1070184.JPG (33.95 Kio) Vu 7912 fois


Reste plus qu'à installer la tringle de gaz, la coiffe de filtre à air, le réservoir.
Monter le moteur sur le cadre.
Retirer le gicleur, tourner quelques tours de volant jusqu'à ce que l'essence coule, remonter le gicleur, le moteur va démarrer au 1er tour de roue.
Vous voilà bien récompensé :yo
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8683
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)


Retourner vers Mécanique Solex

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité