[Peugeot Bima] Réfection du moteur

[Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Mer 10 Nov 2010, 19:24

La bima est un engin à galet sans embrayage avec moteur en position centrale basse en dessous du pédalier. Souvent décrié pour sa fiabilité aléatoire, voici comment réparer au mieux votre machine. Un peu de motivation avant d'attaquer....

I. Ressources et matériel

Je ne peux que vous diriger sur l'excellent site de Bernique sur les BIMA (identification, documentation et restauration) c'est par ici : http://www.bernique.fr/bima/

Vous trouverez aussi sur ce site un tutoriel de réparation moteur très bien fait, mais comme deux tutoriels valent mieux qu'un... En avant pour la suite des opérations !

* Fournitures :
- Roulements 6202 2RS (x2)
- Roulement 6203 2RS (x1)
- Joints spi 16x35x6 (x2) (ou x7 à recouper) voir (http://www.bernique.fr/zautresgalets/in ... &Itemid=11)
- Courroie 12,7 mm de large / 355 mm long / 59 dents / pas de 6 mm (si modèle à courroie...)[/list]

Outillage

- Pince à clips avec pointe très fine

Image
d'après http://www.solex-motobecane.com/]http://www.solex-motobecane.com

- Jet de bronze, et chasses goupilles divers et variés
- La panoplie du bon mécano..

* Matériel spécifique

Autant le dire tout de suite, la réputation de complexité et fragilité du moteur BIMA vient surtout d'un matériel non approprié comme le gros marteau....

Toujours travailler avec un décapeur thermique pour chauffer ponctuellement les pièces (surtout au démontage), sinon chauffer les pièces au four pour le remontage de roulements (par exemple) a environ 65° (Les spis et roulements ne s'abiment pas à cette température).

L'utilisation d'une presse est un très bon choix, de même que des grosses douilles ou autre pour servir d'appui (extraction du roulement de bouchon) et d'une panoplie de décolles rotules pour brider certaines pièces.

Si vous n'avez pas cela, Le bolide, Le maniaque et les gagas ont pensé à vous !

- Arrache volant magnétique (si modèle sans arrache intégré) type buzetti M20P.1 Diamètre 20mm, pas 1mm modèle courant pour les volants magnétiques de la gamme peugeot (si modèle sans arrache intégré)

Image

(c)http://lesolex.com

- Bloc piston

- L'arrache bouchon (et non le tire bouchon) :

Image

Image

Image

- L'arrache vilebrequin (l'entraxe peut varier en fonction du type de bouchon)

Image

Image

Image

Bien maintenant on peut attaquer

- Le bout de tube "magique" pour remettre en place le bouchon

- L'arrache primaire

Dimension : 26*100 / 24 * 100

II. Terminologie

Image

Image

Les variantes du moteur de BIMA sont nombreuse et l'Institut Auvergnat de Bimatologie se penche en permanence dessus http://www.bernique.fr/bima/

Pour vulgariser les résultats des dernières recherches nous différencieront les modèles à chaine et à courroie (La réfection est quasi similaire).

-Les modèles à bouchon avec plateau d'allumage moulé

Image

- Modèle à bouchon avec plateau d'allumage démontable

Image

(c) Lebolide

La différence entre les deux interviendra dans la méthodologie de démontage et l'adaptation si fabrication des outils (augmentation de l'entraxe si plateau d'allumage moulé).

III. Restauration moteur

* Périphériques moteur

La première chose à faire est sortir le moteur du cadre. La première chose à faire est de déconnecter le carburateur et la manette de relevage. Ensuite 2 brides et 4 vis (+ goupilles) plus-tard le moteur va gentiment sortir.

Une fois le moteur sorti il est temps de le sortir les périphériques. Le carburateur est tenu par trois vis et sont freinées par des plaquettes. Surtout bien pulvériser du dégrippant avant opération, les goujons sont fragiles et ne demande qu'a casser sur un moteur un peur mur.

Image

Même principe pour le pot d'échappement

et le carter de distribution

Image

Le moteur est déjà plus léger maintenant, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses 8)

*Culasse, Cylindre & Piston

Le démontage de l'ensemble ne pose pas de soucis. Il suffit de dévisser les 4 vis de serrage et bien ranger les rondelles et écrous pour le remontage.

Image

La partie la plus délicate de cette opération consiste au démontage du circlip de piston (vous n'êtes pas obligé de démonter les deux cotés). Il est fortement recommandé d'utiliser la pince "qui va bien" car sinon grosse galère. Je recommande au préalable d'enlever les goujons de cylindre avec une pince étau. (plus de place pour travailler comme cela)

N'hésitez pas à repérer le sens de montage du piston, c'est mieux de le remonter dans le sens d'origine. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas une catastrophe mais dans le bon sens c'est mieux pour l'usure. :up:

Image

La sortie de l'axe du piston ne devrait pas poser trop de soucis. Dans le cas contraire la fabrication d'un outil d'extraction a base de rondelles et tiges filetées est vivement recommandée.

Image Image Image Image

* Allumage

La première chose à faire est d'enlever le volant magnétique. Pour cela il faut bloquer la rotation du moteur grâce au bloc piston puis dévisser l'écrou de volant magnétique. Dans le cas d'un volant avec arrache intégré cela sort. Sinon il faut dévisser l'écrou, mettre en place l'arrache volant magnétique et visser. Le volant magnétique va alors venir.

Image

Et on arrive à la platine d'allumage. La encore la méthodologie va variée en fonction du type d'allumage...

Image

Sur la version présente en photo, le plateau se démonte mais pas la platine. Dans d'autres cas la platine et le plateau peuvent sortir. Il faut donc les démonter et bien mettre le volant magnétique sur le plateau démonté pour éviter qu'il ne se démagnétise (surtout si vous ne pensez pas remonter le moteur avant quelques temps :lol:)

Dernière étape : dévisser le bouchon pour plus-tard

Image

Allé nous repartons sur la transmission secondaire

* Démontage du secondaire

La première chose à faire est de bloquer le moteur en rotation. Le mieux est d'enlever la plaquette servant de racloir au niveau du galet et de bloquer la rotation avec une clef à sangle. Si vous êtes sur de changer la courroie vous pouvez mettre un bloque piston sur le moteur, mais c'est risquer pour la courroie et le piston. Tout dépend de l'état des écrous....

Bref, une fois que le pignon est bloqué, il faut enlever le graisseur et défreiner l'écrou de galet.

Image

Quand l'écrou est enlevé, tout dépend des situations. J'ai pu décoller le galet à l'arrache roulement, mais pas sur le second moteur. Il faut donc chasser l'axe... Une bonne technique consiste a visser une vis à la place du graisseur et le repousser au jet de bronze. Ne pas hésiter à mettre du dégrippant au niveau de la clavette de galet et laisser agir. De même pour le graisseur.

Image

Voila le palier secondaire devrait sortir sans trop de soucis. Maintenant si vous avez un bouchon simple le galet va tomber attention à la clavette et à l'empilement de rondelles. Si plateau d'allumage moulé la clavette va tomber mais pas le galet attention à ne pas la perdre.

Image

Empilement de rondelles

Image

Maintenant détendez vous et prenez une bonne bière en brulant un cierge, on va attaquer le primaire et son réputé bouchon/vilo :paf:

Démontage du primaire

Le moteur doit être bloqué avec une pige au préalable. Avant de sorti le vilebrequin il faut enlever libérer le pignon de transmission. Soit vous avez l'arrache qui va bien et tout va bien, soit après avoir défreiner l'écrou, vous l'enlevez. Rien ne bouge pas de panique et surtout ne pas utiliser un arrache moyeu car le pignon va se tordre :!:

Image

Mettre du dégrippant et se préparer psychologiquement......

Nous voila arrivé à la partie critique le démontage le décollage. Dans cette phase il est vivement recommander de chauffer le tour du carter pour faciliter le décollage du bouchon. Les choses à ne pas faire sont de taper sur le bouchon qui explosera à coup sur, de même interdiction formelle de taper directement sur les masselottes de vilebrequin qui se voilerait aussitôt . Vérifiez qu'il ne reste pas d'écrous ou la vis au niveau du bouchon avant de commencer.

La solution la plus classe consiste à utiliser l'outil proposé par Le Maniaque

Image

Image

Sinon une solution qui peut s'avérer destructrice mais fonctionne parfois (nous avons procédé comme cela), consiste à fabriquer une cale que l'on vient intercaler entre les masselottes de vilebrequin pour éviter qu'il ne s'écrase, puis taper avec un poinçon au centre du vilebrequin en chauffant au décapeur thermique le bouchon en prenant soin de ne pas l'épanouir (ou avec un jet de bronze).

Le bouchon devrait alors commencer à sortir doucement, vous pouvez deviner sur cette la cale en métal intercalée entre les masselottes de vilebrequin.

Image

Attention les aiguilles du roulement vont tomber. Il y en a 13 et je vous recommande fortement de travailler au dessus d'un drap. De même pour le pignon primaire et sa clavette donc méfiance.

Pour sortir totalement l'ensemble vilebrequin+bouchon du carter, il suffit de mettre le moteur au point mort bas, avancer le bouchon vers l'extérieur tout en glissant la bielle dans l'encoche prévue a cet effet.

Image

Voici ce que vous devriez obtenir si tout se passe bien.(les flèches représentent le pourquoi de la cale)

Image

Nous voici maintenant au moment le plus critique. Il faut obligatoirement désolidariser le vilebrequin et le bouchon, et sans taper, sinon explosion garantie.

Je ne peux que conseiller dans le tutoriel l'utilisation de l'outil déjà présenté, sans oublier la cale pour ne pas écraser le vilebrequin.

Image

Une solution peut aussi consister en l'utilisation d'une presse et de l'imagination tout en s'inspirant de l'outil ci-dessus. Dans tout les cas ne pas hésiter à chauffer...

Après ce pic de stress un bon nettoyage des pièces et le démontage peut continuer. Laissons un peu de coté le bouchon et retour sur le carter pour le changement des roulements de l'axe secondaire.

Les roulements 6202 viennent normalement sans trop de soucis après avoir bien chauffé le carter et tapé au jet de bronze ou chasse goupille. Attention cependant à ne pas perdre l'entretoise et repérer son sens (graisseur) pour le remontage à venir.

Image

Maintenant démontage du bouchon et de la bride pour arriver jusque au joint spi

Image

Image

Dernier petit démontage, le joint spi de carter. Commencez par défreiner les plaquettes, puis enlever les écrous, la bride, le joint spi et faire attention de ne pas perdre la rondelle. Mais on ne remontera pas tout de suite (pour des raisons que nous allons voir)

Image

Remontage

* Secondaire

Il est préférable de commencer le remontage par le secondaire, car comme les plus observateurs l'auront remarqué sur les photos. Avec le plateau d'allumage moulé le galet ne passe plus une fois le bouchon en place donc.... Nous avons fais les cons du jour.

Bref, remise en place des roulements 6202 et de l'entretoise dans le bon sens. Bien chauffer le carter et descendre en butée les roulements, pas besoin de presse pour cette opération tout rentre bien. Ensuite je conseil de mettre l'arbre secondaire au congélateur 30 mn et de l'enquiller. Aucun soucis non plus.

Remise en place des deux rondelles (normalement mais variable apparemment). Une des rondelles est incurvée donc attention à la remettre dans le bon sens et au bon endroit. Mise en place de la clavette et descente du galet.

Pour les distraits, la première rondelle est celle incurvée. Le fond de la rondelle doit être coté carter.

Image

La seconde rondelle est plate (vous pouvez voir la clavette)

Image

Remise en place du galet, de la rondelle frein, de l'écrou et du graisseur.

Image

Immobilisation du galet puis serrage et voila le remontage du secondaire est fini !

* Remise en place bouchon/vilebrequin

La première chose à faire est de changer le roulement par un 6203 2RS. La remise en place nécessite un chauffage du carter et pour être sur de ne rien abimer, une presse ou un étaux. Nous avons rentré le roulement avec une presse de garage. Je ne sais pas si c'est faisable "avec le gros marteau" car l'alésage est vraiment serré. Bien vérifier que le roulement est en butée et bien à plat partout !

Image

Image

Vous pouvez maintenant remettre le joint psi et sa bride de fixation. Voila le bouchon est prêt !

La dernière étape risquée, la remise en place du vilebrequin dans le bouchon....

Je conseil tout comme Bernique dans son tutoriel, la mise au congélateur du vilebrequin et la cuisson au four du bouchon à 70° pendant 10/15 minutes.

Une fois sorti du four enquiller les deux parties dans laisser refroidir/chauffer les pièces. La masselotte doit vraiment venir au raz (2/10éme environ) du bouchon. Si ce n'est pas le cas agir vite et bien et surtout ne pas taper sur les masselottes pour faire avancer le vilebrequin.

Outil constitué d'un bout de tube permettant de remettre en place le bouchon par PascalT

Image

Ne pas oublier de remettre en place les écrous, rondelle et la vis de fixation du bouchon

Image

Voila le plus dur est derrière nous !

* Remise en place du vilebrequin dans le carter

Après avoir remis le joint de bouchon, même technique que pour la sortie et on enquille le bouchon à la mains.

Image

Puis on remet en place les rouleaux (par l'extérieur)

Image

Remise en place de la rondelle bloquant les rouleaux et le joint spi dans le bon sens

Image

On remonte la bride, les écrous avec les plaquettes freins

Image

* Mise en place de la courroie

Il faut commencer par placer correctement la courroie sur le secondaire

Image

Puis mettre en place la clavette et le pignon

Image

Remise en place du frein et de l'écrou (ne pas serrer tout de suite, mais attendre d'avoir remis le haut moteur avec l'utilisation d'un bloc piston pour ne pas forcer sur la courroie)

* Remise en place du haut moteur

Remettre en place le piston avec son axe et circlip (même méthode que pendant le démontage)

Avec une pince étaux revisser les goujons. Attention au sens le filetage avec le petit "plat" va vers le bas (position du joint d'embase).

Image

Insérer le joint d'embase et descendre le cylindre, attention à l'ergotage des segments ! Ne pas forcer et réfléchir au pourquoi si le cylindre ne descend pas (parfois un segment peut venir bloquer sur le bord de la chemise)

Image

Mise en place du joint de culasse, serrage en croix des écrous (attention de bien avoir remis l'empilement de rondelles) et voila !

Image

Ne pas oublier de bloquer l'écrou du primaire (bloc piston sur le cylindre) et de remettre sa plaque frein.

* Habillage moteur

Je vous conseil maintenant de remettre au plus vite la pipe d'admission, le carburateur et le pot pour éviter d'avoir de choses qui tomberaient dans le moteur (ça serait bête...)

Image

Image

Ne pas oublier la remise en place de l'allumage et son calage :http://www.cyclogalet.net/forumcyclogalet/viewtopic.php?f=119&t=15160

Il ne vous reste plus que le carter à remettre en place

Voila c'est terminé ! En espérant que votre moteur fonctionne bien !

Merci Kaskedor pour l'atelier le coup de main et les outils 8)

Image

Image


édité par Pascal T -> Cote des SPI 16X35X6
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [BIMA] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Sam 13 Nov 2010, 17:51

Voila voila j'attends vos commentaires :yo
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede Le Maniaque » Dim 14 Nov 2010, 10:21

guigui404 a écrit:Voila voila j'attends vos commentaires :yo


Superbe synthèse, merci guigui :clap:

On pourrait :
ajouter une photo et référence de l'arrache poulie crantée
faire une photo du sens de montage de l'entretoise des 6202
et enfin, préconiser de repérer le sens de montage du piston car l'ergotage ne permet pas de retrouver le sens

Personnellement, je met un coup de pointeau sur le dessus du piston.
Je peux faire des photos si tu veux :hello:
Le Maniaque
 

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Dim 14 Nov 2010, 13:05

leludo54 a écrit:Quelques remarques/réponses en bleu dans la réponse de "Le Maniaque"

LE MANIAQUE a écrit:
guigui404 a écrit:Voila voila j'attends vos commentaires :yo


Superbe synthèse, merci guigui :clap:

On pourrait :
ajouter une photo et référence de l'arrache poulie crantée--> on doit me prêter un arrache la semaine prochaine donc je pourrai apporter des précisions si nécessaire
faire une photo du sens de montage de l'entretoise des 6202 --> toujours pas démonté chez moi donc je peux aussi faire une photo
et enfin, préconiser de repérer le sens de montage du piston car l'ergotage ne permet pas de retrouver le sens--> à ce sujet, j'ai des questions sur le sens du piston :
1- j'ai jusqu'à aujourd'hui ouvert 3 moteurs (aucun réparé :snif:=> 1 en cours de démontage ; 1 avec bouchon cassé et 1 réparé par une connaissance et qui tourne très bien ) et la flèche sur le piston était soit tournée vers le bas, soit tournée vers le haut --> je pensais que c'était "le haut" la solution mais je suis perdu ; qu'en est-il ?
2- sur le moteur actuel, le piston n' a pas d'ergot (et les segments non plus du coup^) ; piston daté de "54" et estampillé "G" donc je recherche des segments non ergotés de 40 x 2.5



Personnellement, je met un coup de pointeau sur le dessus du piston.
Je peux faire des photos si tu veux :hello: ; moi également car mon moteur est au 3/4 démonté


:yo
Gui gui , t'es sûr qu'il faut 4 roulements 6202 ; moi j'en vois que 3 de nécessaire (2 pour le galet et 1 sur le vilbrequin du coté poulie cranté et 1 6203 du coté allumage) ?


Avec plaisir pour les photos ! Je vais rectifier pour le piston, je m'étais repéré sur le sens des inscription.

J'aimerais bien avoir la référence de l'arrache, car ça doit permettre aux gens ne voulant pas ouvrir de changer le joint spi coté primaire et l'autre est aussi accessible de l'extérieur. Donc si pas trop de jeu ça doit pouvoir convenir pour une remise en route :yo :yo

Pour les roulements 2x 6202 2RS, 1x 6203 2RS(bouchon)
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Lun 19 Déc 2011, 09:50

Bonjour,

Concernant les joints spi :
18x35x6 (d'origine), souvent cette dimension est un peu dure à trouver mais un 18x35x7 découpé proprement au cutter fait très bien l'affaire ! :yo
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede F38 » Lun 19 Déc 2011, 10:15

Il est possible de retrouver des spi d'origine. Nous avons même fait un achatgroupé l'année dernière.
Si certains en veulent, rdv dans la boutique pour faire un recensement.
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22241
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Dim 13 Mai 2012, 20:49

une petite question :
faut-il coller les roulements dans leur cage :?:
car celà fait partie de la prochaine étape de remontage dés que j'ai reçu mes joints spi.
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Dim 13 Mai 2012, 21:08

cmoua a écrit:une petite question :
faut-il coller les roulements dans leur cage :?:
car celà fait partie de la prochaine étape de remontage dés que j'ai reçu mes joints spi.


non :hello:
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Lun 14 Mai 2012, 12:52

merci guigui et félicitations pour ce post :yo
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Lun 14 Mai 2012, 20:47

guigui404 a écrit:Bonjour,

Concernant les joints spi :
18x35x6 (d'origine), souvent cette dimension est un peu dure à trouver mais un 18x35x7 découpé proprement au cutter fait très bien l'affaire ! :yo


les anciens spi que j'ai démonté sont des 16x35x6 :hum: :hum: :hum: (et j'ai passé commande en me basant sur ces références :grat: )
est-ce un moteur ayant été bricolé ,je ne crois pas car tout me parait d'origine et je viens de vérifier sur mon second moteur qui me sert de stock de pièce c'est la même référence.
la différence de 2mms plus petite est la dimension interieure et ne peux que serrer en peu plus au niveau du vilbrequin?????
y at-il des contre-indications (merci pour vos réponses)
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Lun 14 Mai 2012, 21:09

C'est bien du 16. C'était une coquille.

Franck : Pourquoi je ne peux pas éditer alors que ça marché avant ?

"Impossible de déterminer les dimensions de l’image."
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Mar 15 Mai 2012, 12:58

oufffffffffff j'au crû avoir (encore )passer une commande à la c :censored: n
ta coquille est pardonnée.
encore une petiote question
sur mon cylindre neuf il n'y a pas de flêche pour le sens de montage à quoi puis-je me repérer :hum: je n'ai pas trouvé l'info non plus "chez bernique"
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede guigui404 » Mar 15 Mai 2012, 19:24

cmoua a écrit:oufffffffffff j'au crû avoir (encore )passer une commande à la c :censored: n
ta coquille est pardonnée.
encore une petiote question
sur mon cylindre neuf il n'y a pas de flêche pour le sens de montage à quoi puis-je me repérer :hum: je n'ai pas trouvé l'info non plus "chez bernique"


piston tu veux dire ? bé si neuf pas de sens défini au montage :hello:
Image
Le Site Francais du VéloVap - http://levelovap.c.la
Avatar de l’utilisateur
guigui404
Modo
Modo
 
Messages: 11056
Inscription: Mer 31 Aoû 2005, 13:37
Localisation: 59 - 62 - 14

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Mar 15 Mai 2012, 19:41

piston est plus approprié( 0-0 on met la balle au centre) :wink:
c'est bien du piston que je voulais parler ,mais les petit ergos dans les gorges des segments n'ont -ils pas d'importance dans leur orientation :grat:
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Re: [Peugeot Bima] Réfection du moteur

Messagede cmoua » Mar 15 Mai 2012, 19:57

merci les amis :respect:
en cure de solexothérapie le remède anti-déprime.
(je prends bien mes galets avant chaque repas)
Avatar de l’utilisateur
cmoua
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 436
Inscription: Dim 21 Oct 2007, 13:38
Localisation: Bernay (27)/le FAULQ (14)/le BREVEDENT (14)

Suivante

Retourner vers les autres à galet

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron