outil de contrôle d'etancheité du moteur

Trucs, astuces, tours de mains, Espace Géo Trouvetou.

outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede rabish » Mar 19 Jan 2016, 02:18

A la suite d'une vidéo je me suis mis en tête de me faire ce petit outil.
Il permet de contrôler, après remontage que le moteur est bien étanche.
Image
Il est plus souvent utilisé sur des moteurs de cyclo, mais vue les problème d’étanchéité que l'on peu trouver sur le solex il peut rendre service.
Il suffit de boucher l'admission et l’échappement et de mettre sous pression le moteur. Ensuite on cherche les fuites d'air avec un melange d'eau et de produit vaisselle.
Il faut un manomètre basse pression graduer de 0 a 1 bar (pour contrôler la pression des pneus de quad).
ImageUne poire de tensiomètre a vis.
J'ai pris un raccord en T pour tuyau PER en 12mm. J'ai coupé le raccord puis repercé et taraudé pour viser le manomètre.
deux bouts de tuyau. Sur la poire j'ai ajouté un collier pour assurer une bonne étanchéité.
Après il faut désosser une bougie. Je savais pas comment mis prendre et j'ai fait des bêtises. :P
Image
Il faut meuler le métal juste au dessus de l’écrou de 21mm pour libérer la porcelaine, et sortie le centre de la bougie.
On meule électrode latéral.
Image
Ensuite on fait un assemblage. Dans mon cas j'ai mis une emboiture de 14-16(16mm cote bougie), plus un raccord de 14 a souder d'un cote et filetage femelle 12-17 de l'autre. et pour finir un raccord 12-17 mâle avec une raccord pour tuyau de 10mm de l'autre.
Image
Deux soudures plus tard le raccord est complet. Il faut vérifier qu'il n'y a pas de fuite au niveau de la soudure sinon rebelote.
Pour assurer l’étanchéité entre la bougie factice et la culasse j'ai mis un joint torique de 13mm.
On assemble le tout et on vérifie qu'il n'y pas de fuite. La pression doit rester stable pendant au 1mn.
Quand on est sûr de l'outil, on peux le tester sur un moteur.
Image
J'ai fait un deuxième raccord avec un raccord de gonflage, cela me sert pour gonfler mes amortisseurs a gaz sur cyclos(103 spxLc) ou les fourches a gaz(350RDLC).
Avatar de l’utilisateur
rabish
Galetite incurabilis
Galetite incurabilis
 
Messages: 1040
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 17:48
Localisation: Seine et marne

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede J-Luc » Mar 19 Jan 2016, 08:45

:yo :clap: :clap:

rabish a écrit:On assemble le tout et on vérifie qu'il n'y pas de fuite. La pression doit rester stable pendant au 1mn.

Et tu mets quoi comme pression ? 0.8 bar comme préconisé sur la première photo? Et la position du piston ? Point bas ?
Comment fais tu pour boucher l'admission et l'échappement ?tu t'es fabriqué une plaque que tu viens fixer avec un joint à la place de la pipe?
Si on n’était pas fous, on deviendrait tous dingues
Avatar de l’utilisateur
J-Luc
Galétophile Chronique
Galétophile Chronique
 
Messages: 1697
Inscription: Dim 30 Jan 2011, 19:29
Localisation: St Maur des Fossés (94)

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede F38 » Mar 19 Jan 2016, 10:24

:yo
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22102
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede SOLEXGRECK » Mar 19 Jan 2016, 10:31

J-Luc a écrit::yo :clap: :clap:

rabish a écrit:On assemble le tout et on vérifie qu'il n'y pas de fuite. La pression doit rester stable pendant au 1mn.

Et tu mets quoi comme pression ? 0.8 bar comme préconisé sur la première photo? Et la position du piston ? Point bas ?
Comment fais tu pour boucher l'admission et l'échappement ?tu t'es fabriqué une plaque que tu viens fixer avec un joint à la place de la pipe?

L'idéal serait de récupérer une vieille pipe d'admission/échappement, pour laquelle tu aurais pris soin de boucher les 2 orifices (soudure, bouchon liège, etc...)
Je me pose la question: si au lieu de s'enquiquiner à confectionner ce système avec une poire et que tu possèdes un compresseur, tu peux en réglant le détendeur à 0.8bar, t'en servir de la même façon? :smoky:
2200 ou 3800, qu'importe, quand toutes les têtes se retournent sur mon passage et que c'est pas moi qu'on regarde, mais ma monture!!
Avatar de l’utilisateur
SOLEXGRECK
Galétophile Chronique
Galétophile Chronique
 
Messages: 2356
Inscription: Mer 21 Oct 2009, 11:19
Localisation: Mions (Rhône Alpes)

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede SOLEXGRECK » Mar 19 Jan 2016, 10:36

Autre chose, je vais essayer, pour la bougie, plutôt que de casser la porcelaine, je vais essayer d'en extraire le noyau métallique et de me servir de ce conduit pour y emmancher un tuyau souple (tuyau de gaz par ex.), ainsi tu t'embêtes moins pour fabriquer ce raccord, je vais essayer cette solution et je vous tiendrais au courant :yo
En tout cas bravo à Rabish pour cette démonstration :clap:
2200 ou 3800, qu'importe, quand toutes les têtes se retournent sur mon passage et que c'est pas moi qu'on regarde, mais ma monture!!
Avatar de l’utilisateur
SOLEXGRECK
Galétophile Chronique
Galétophile Chronique
 
Messages: 2356
Inscription: Mer 21 Oct 2009, 11:19
Localisation: Mions (Rhône Alpes)

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede edjuma » Mar 19 Jan 2016, 11:11

Je présume en toute logique qu'il faut mettre le piston au PMB .
Mais peut-être que la pression d'air arrivant de la culasse le "descend" naturellement ...
Autrement,c'est pas mal du tout ! :yo :clap:
ED
Avatar de l’utilisateur
edjuma
Galétophile Maniaque
Galétophile Maniaque
 
Messages: 4143
Inscription: Ven 18 Mai 2007, 20:00
Localisation: Ligérien

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede rabish » Jeu 21 Jan 2016, 01:56

Pour l'utilisation, il faut que le moteur tienne une pression de 0.8 bar pendant 1mn.
Pour la position du piston c'est pas précisé, mais je pencherai pour le piston au PMB, pourquoi : on teste l’étanchéité total du moteur(carter et cylindre). C'est a dire teste du joint de culasse, du joint d'embase, du joint de pipe, du joint de carter et du joint spi.
En même temps je répond a la dernier interrogation, il est plus judicieux de mettre le moteur dans sa configuration prêt a rouler.
C'est a dire avec la pipe d'admission en place.
Surtout si c'est pour teste un moteur dans son jus pour trouver d'où viens la ou les fuites. :wink:
Si on veux déceler des fuites a la pipe d'admission c'est mieux si elle est monté. :clap:

J'ai pas encore fait les bouchons pour la pipe, mais un bout de tuyau avec un boulon pour le boucher fera l'affaire pour l'admission.
Quand a l’échappement je chercherai du cote des bouchons en caoutchouc. ou un bout de tuyau d'arrosage avec un bouchon de cuivre a souder.
Je vais voir ce qui pourrai faire l'affaire et je ferais des photos vendredi.
en même temps je cherche pour les moteurs de mobylette ca vas aussi me servir. :P
Il existe des joints caoutchouc qu'on vis pour les écraser et ils se bloquent dans les tuyaux. Si quelqu'un connais le nom exacte et où
on peu en trouver, je suis preneur. :hello:

Bonne idée Solexgreck, cela évite les soudures! :yo Si on garde la porcelaine attention a pas compromettre l’étanchéité entre le culot et la porcelaine. A tester sous pression en mettant son doigt sur le culot de la bougie.
Moi Je savais pas comment mis prendre du coup j'ai fait le bourrin ! un coup de marteau sur la porcelaine, et après j'ai frappé avec un chasse goupille. :paf:

Je de-conseil de joue avec le détendeur du compression... a force de le régler et re-regéler j'en ai cassé un.
Du coup j'ai trois détendeurs différents, régler différemment et j'y touche plus.
Deuxième point le manomètre du compression est gradue de 0 a 10bar voir 12bar.
Pas évident de visualiser une perte de pression de 0.1 bar en 15s ou 30s.avec un manomètre graduer de 0 a 1bar tu vois très bien la fuite.
Dans mes premiers essais j'ai fait une mauvaise soudure pour le raccord de bougie et bien avec le manomètre on voir très bien la toute petit fuite.
Ne pas oublie le but de la démarche. :!:
Tu gonfle a 0,8bar, tu contrôle le manomètre. Si tu perd un peu de pression tu pompe de nouveau. puis tu arrête. tu cherche la fuite.etc.
Si tu laisse le compresseur brancher tu verras pas les fuites du moteur, et si ton manomètre déconne tu pète les joints En pensant mettre 0,8bar alors que tu as mis 1,5bar.
Et puis le compresseur c'est pas pratique pour gonfle a 0,4 bar la fourche de la 350RDLC. :mrgreen:
Même une pompe a pied ou a main c'est la galère! :paf:
Avatar de l’utilisateur
rabish
Galetite incurabilis
Galetite incurabilis
 
Messages: 1040
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 17:48
Localisation: Seine et marne

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede SOLEXGRECK » Jeu 21 Jan 2016, 07:54

:yo compris
2200 ou 3800, qu'importe, quand toutes les têtes se retournent sur mon passage et que c'est pas moi qu'on regarde, mais ma monture!!
Avatar de l’utilisateur
SOLEXGRECK
Galétophile Chronique
Galétophile Chronique
 
Messages: 2356
Inscription: Mer 21 Oct 2009, 11:19
Localisation: Mions (Rhône Alpes)

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede Teck » Sam 23 Jan 2016, 01:35

Ce ne serait pas plus simple de gonfler par la pipe d'admission avec une durite et un serflex ?
C'est du beau matos que tu as fait mais pour 0,8 bars c'est abusé
Au boulot on fait des essais à 3 bars avec des tuyaux plastiques juste emboîtés
Là on dirait que tu as une installation pour de l'essence ou du gaz :D

Pour gonfler on peut utiliser un compresseur mais évidemment il faut fermer la vanne pour isoler le moteur une fois gonflé

Le plus sûr c'est de charger la cuve du compresseur à 0,8 bar, on est tranquille ça dépassera pas

Utiliser le détendeur du compresseur pour régler la pression en sortie, mauvaise idée, ces détendeurs ne fonctionnent qu'à débit établi, donc il risque d'y avoir bien plus que la pression souhaitée au moment où on ouvre
Néanmoins il y a une solution pour le faire en sécurité : il faut créer une fuite afin d'avoir un débit permanent (et si possible constant) qui assurera le bon fonctionnement du détendeur. Un T avec une soufflette en parallèle par exemple

Vu le volume à gonfler, vaut mieux pendre une pompe à vélo que se d'embêter avec un compresseur

NB: en configuration d'origine (sans roulement 2RSH), a mon avis aucune chance de tenir la pression pendant 1 mn même si tous les joints sont OK :lol: C'est pas fait comme un moteur de mob
Teck
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 121
Inscription: Mer 28 Oct 2015, 03:42

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede rabish » Sam 23 Jan 2016, 03:45

Teck a écrit:Ce ne serait pas plus simple de gonfler par la pipe d'admission avec une durite et un serflex ?

Pas bête ton idée...
Teck a écrit:C'est du beau matos que tu as fait mais pour 0,8 bars c'est abusé
Au boulot on fait des essais à 3 bars avec des tuyaux plastiques juste emboîtés
Là on dirait que tu as une installation pour de l'essence ou du gaz :D

Je voulais etre sur de ne pas avoir de fuite, je met seulement 0,8 bar pas 3 bar.
A 0,8 bar la moindre fuite c'est fini... a 3 bar on a de la marge :mrgreen: large... :smoky:
Teck a écrit:Pour gonfler on peut utiliser un compresseur mais évidemment il faut fermer la vanne pour isoler le moteur une fois gonflé

Le plus sûr c'est de charger la cuve du compresseur à 0,8 bar, on est tranquille ça dépassera pas

Utiliser le détendeur du compresseur pour régler la pression en sortie, mauvaise idée, ces détendeurs ne fonctionnent qu'à débit établi, donc il risque d'y avoir bien plus que la pression souhaitée au moment où on ouvre
Néanmoins il y a une solution pour le faire en sécurité : il faut créer une fuite afin d'avoir un débit permanent (et si possible constant) qui assurera le bon fonctionnement du détendeur. Un T avec une soufflette en parallèle par exemple

Vu le volume à gonfler, vaut mieux pendre une pompe à vélo que se d'embêter avec un compresseur

Ouais! C'est comme attaquer le virus de la grippe avec un char Leclerc !! :paf: Une poire suffit amplement pour 0,8 bar :lol:
Teck a écrit:NB: en configuration d'origine (sans roulement 2RSH), a mon avis aucune chance de tenir la pression pendant 1 mn même si tous les joints sont OK :lol: C'est pas fait comme un moteur de mob

A bon tu as déjà essayé ? sur quelle moteurs 45, 660, 1400, 2200 3300 ?? :hum: et sur un 3800 avec le joint spi et un 1RSH ?? :hum:
Quand tu dis pas fait comme un moteur de mob, tu veux dire quoi par la? :grat: tu peux développer?
C'est vrai c'est un outil qui est plutôt utilisé sur les moteurs de mob. Et surtout en préparation moteur.
Avatar de l’utilisateur
rabish
Galetite incurabilis
Galetite incurabilis
 
Messages: 1040
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 17:48
Localisation: Seine et marne

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede F38 » Sam 23 Jan 2016, 12:40

je pense effectivement que la qualité de fabrication est nécessaire car on parle ici de microfuite.... si c'est ^pour constater la porosité d'un carter, il faut être sûr qu'aucune fuite ne vienne des joints de raccord. Pas sur qu'au boulot de teck on en soit là......


je vois pas pourquoi cela ne marcherait pas sur le solex, cela marche très bien sur un 103 ou une mbk et je ne vois pas trop les différences de conception entre les moteurs 2T où l'étanchéité de l'embase doit être la plus haute possible. :grat:
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22102
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede Teck » Sam 23 Jan 2016, 15:52

Un moteur de mob a 2 joints spi directement sur le vilo, simple et efficace
Le 3800 a un système tiré par les cheveux où le joint spi vient sur la portée du galet donc n'isole pas la zone sous le galet
(A priori ce serait pour lubrifier les paliers, ce système est apparu quand les roulements de galet ont été remplacés par des coussinets)
La zone sous le galet est isolée par le joint spi à l'autre bout, derrière l'embrayage
D'ailleurs la coupelle qui supporte le joint spi d'embrayage, elle son étanchéité est uniquement assurée par le serrage entre l'embrayage et le 1er écrou... Bof
Vous allez me dire oui mais il y a le joint du roulement... Un 1RS c'est à peu près étanche au liquide mais aucunement à la pression

Bon et les 3300-2200, eux leur "joint spi" c'est juste une grosse farce, c'est un cache-poussière et rien d'autre
De plus il porte là aussi sur une bague, pas directement sur le vilo. Il n'y a pas de joint sous cette bague

1400-1700 je ne connais pas

45cc-330-660, là c'est plus simple : il n'y a pas de joint :D

Mais tout ça n'est pas très gênant en fonctionnement car les variations de pression sont rapides, de petites fuites ne sont pas graves
C'est un peu comme au niveau des segments en fait
C'est gênant quand la fuite est énorme
Tu vas pouvoir l'évaluer avec ton essai mais ne t'attends pas à avoir une pression parfaitement stable pendant 1mn sur un moteur stock

Ah un détail aussi (pareil pour les mobs)
Il y aura certainement une fuite au niveau de la queue de soupape de décompression (air remontant par le canal de décompression dans le cylindre)
Mais elle n'a aucun impact sur le fonctionnement du moteur

rabish a écrit:Je voulais etre sur de ne pas avoir de fuite, je met seulement 0,8 bar pas 3 bar.
A 0,8 bar la moindre fuite c'est fini... a 3 bar on a de la marge :mrgreen: large... :smoky:
Oh non c'est le contraire, quelquefois à 0,8 bar ça bouge pas et à 3 ça fuit, à cause des déformations sous la pression
On mesure les millibars restants en fonction du temps aussi on n'attend pas que ça tombe à zéro :D C'est sûr que plus tu as de pression plus ça met du temps à partir complètement

On vérifie toujours en premier l'étanchéité au niveau des raccords avec du mille-bulles (c'est comme de l'eau savonneuse mais en bombe)
Il peut très bien ne pas y avoir de problème avec un tube juste emboîté
On met aussi des raccords à olive sur des tubes en nylon, c'est pas du tout fait pour, ça marche très bien
Bref c'est pour dire qu'aux basses pressions il est facile d'avoir une bonne étanchéité il ne faut pas se prendre la tête pour le montage mais vérifier l'étanchéité des raccords bien sûr
Teck
Visiteur Assidu
Visiteur Assidu
 
Messages: 121
Inscription: Mer 28 Oct 2015, 03:42

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede rabish » Lun 25 Jan 2016, 01:27

Teck a écrit:Un moteur de mob a 2 joints spi directement sur le vilo, simple et efficace

au passage monté dans le bon sens c'est a dire que la pression s'exerce de l’intérieur vers l’extérieur. Et Les spi sont montés pour maintenir l’étanchéité. de plus de conception plus récente. Cad Carter en alu et pas en zamak(2% d'alu et le reste alliage tendre de cuivre et zing)comme
le solex, zamak qui était employé dans la fabrication des carbus car facilement coulable dans le moule a carbu(forme complexe).
Le moteur de solex est dérivé du compresseur du micromètre pneumatique solex. On est loin du moteur de mob bien née...
Et la en disant ca... je mets le doigt dans un truc... :paf: c'est qu'une déduction de ma part :P Messieurs les pros taper pas trop fort... :respect: :respect: :respect:
Teck a écrit:Le 3800 a un système tiré par les cheveux où le joint spi vient sur la portée du galet donc n'isole pas la zone sous le galet
(A priori ce serait pour lubrifier les paliers, ce système est apparu quand les roulements de galet ont été remplacés par des coussinets)
La zone sous le galet est isolée par le joint spi à l'autre bout, derrière l'embrayage

Pas du tout tire par les cheveux ! Très bien penser pour sont époque !! cad en 1942.... :clap:
Et a subi tres peu d’évolution au cour de sa carriere.. un peu comme le moteur flat moto des BMW.
Pour les roulements tu dois parler des 2200 qui on des roulements en 2 RS ou 1 RS je sais plus. :grat:
Bref juste la pour assurer une rotation entre vilo et galet(quand l'embrayage glisse) sans que de la poussière ce mette entre les deux.
Bien sur évolution naturelle; simplification et apparition du joint spi moderne (contrairement au joint spi en cuir pas tres fiable...). On simplifie le montage.palier en bronze auto-lubrifier. Mais même problématique il faut évite la poussière(surtout celle de l'embrayage) entre vilo et galet. Et les joints spi font leur apparition en guise de cache poussière. Et voila pourquoi on monte deux joints spi a chaque extrémité du galet! :D Ca tu la dis mais tirer par les cheveux... :lol:
Teck a écrit:D'ailleurs la coupelle qui supporte le joint spi d'embrayage, elle son étanchéité est uniquement assurée par le serrage entre l'embrayage et le 1er écrou... Bof

:grat: Ouais... mais plus clairement? :grat:
Teck a écrit:Vous allez me dire oui mais il y a le joint du roulement... Un 1RS c'est à peu près étanche au liquide mais aucunement à la pression

Tout a fait d'accord avec toi! La référence RS décrit des joints de roulement étanche a l'eau et a la poussière.
Pour la pression au utilise autre chose...
Teck a écrit:Bon et les 3300-2200, eux leur "joint spi" c'est juste une grosse farce, c'est un cache-poussière et rien d'autre
De plus il porte là aussi sur une bague, pas directement sur le vilo. Il n'y a pas de joint sous cette bague

C'est pas des joints spi...et ce n'est pas une farce! c'est des joints en caoutchouc pour protéger de la poussière.
Comme tu le dis cache-poussière. :hello:
Teck a écrit:1400-1700 je ne connais pas

45cc-330-660, là c'est plus simple : il n'y a pas de joint :D

Connais pas non plus... :P Mais on peux dire un truc: La problématique de la poussière entre vilo et galet est apparut avec l'apparition de l'embrayage sur le solex; Avec le 1700. Il fallait absolument évité le grippage du galet sur le vilo, sinon plus de patinage du vilo sur le galet.
C'est le clinquant en acier dernier le roulement qui assure l’étanchéité du bas moteur. :hello: Et bien sur si on a monté un roulement avec joint(1RS ou 2RS) cela complète l’étanchéité.
Teck a écrit:Mais tout ça n'est pas très gênant en fonctionnement car les variations de pression sont rapides, de petites fuites ne sont pas graves
C'est un peu comme au niveau des segments en fait
C'est gênant quand la fuite est énorme
Tu vas pouvoir l'évaluer avec ton essai mais ne t'attends pas à avoir une pression parfaitement stable pendant 1mn sur un moteur stock

Oui tu a raison mais il ne faut pas que cela soit un gouffre; comme tu le dis pour les segments. il a une limite a pas dépasser.
Quand tes segments on plus de 30/100 de jeu, il est temps de les changer. idem pour l’étanchéité du moteur.
Oui tu avais raison... c'est pas stable... après essai j'ai des variations qui reste dans une fourche raisonnable.
Et cela sur un moteur refait a neuf...
Teck a écrit:Ah un détail aussi (pareil pour les mobs)
Il y aura certainement une fuite au niveau de la queue de soupape de décompression (air remontant par le canal de décompression dans le cylindre)Mais elle n'a aucun impact sur le fonctionnement du moteur

Ouais je l'ai découvert a mes dépends, suite a mes essais. :roll: Mais j'ai trouver la solution. :idea:
C'est propre a la culasse des solex(conception très simple du de-compresseur) Par contre tu t'es tromper les mob nom pas le même problème.
La queue du de-compresseur est pourvu d'un joint torique(résistant au forte chaleur) pour éviter cette fuite... :hello:
Et bien sur qu'il faut changer régulièrement pour éviter les culasses pleine d'huile.

Teck a écrit:Oh non c'est le contraire, quelquefois à 0,8 bar ça bouge pas et à 3 ça fuit, à cause des déformations sous la pression
On mesure les millibars restants en fonction du temps aussi on n'attend pas que ça tombe à zéro :D C'est sûr que plus tu as de pression plus ça met du temps à partir complètement

Justement a 0.8 bar ca doit pas bouger...temps mieux le contrat est rempli !! au dessus je m'en fout !! Et des déformations destructif j'en veux pas !!! Désolé de te contredire et d’insister lourdement mais c'est "une belle con :censored: erie". Tout simplement si je teste a 3 bar ok... je vais trouver des fuites. Celle du joint qui aura pété. Pas très intelligent sur un moteur refait a neuf, qui plus ai doit supporter que seulement 0.8 bar. :paf:
Ca me rappel une blague belge; Une usine de fabrication de montre étanche a 100m... Mais les gars avant quelle sortent de l'usine il les teste a 1000m de profondeur ! Finalement ils ont fait faillite !! :lol: :lol: :paf:
On fait pas passer de certification top niveau au moteur. Et je ne cherche pas les limites du moteur surtout qu'en je l'ai refait entièrement.
C'est simplement pour etre sur qu'il na pas de défaut.Il faut ce mettre dans le contexte... :hello:
Le principe de base de cette outil c'est de tester le moteur a 0.8 bar comme les préparateurs testaient leurs moteurs.
Si le moteur résiste a 0.8 bar c'est tout bon. nul par il disent qu'il faut le teste a 3 bar.
J’envoie pas des caissons dans l'espace pour la NASA ou n'importe quoi d'autre qui demande un cahier des charges strict. :mrgreen:
je restaure des solex, et mon cahier des charges c'est que le moteur tienne 0.8 bar sur 1mn. enfin pas vraiment car comme c'est pas un moteur de mob il vas falloir adapter ce cahier des charges a un moteur conçu en 1942.
Ca vas faire l'objet de la suite de mon message.
Teck a écrit:On vérifie toujours en premier l'étanchéité au niveau des raccords avec du mille-bulles (c'est comme de l'eau savonneuse mais en bombe)

J'aurai bien voulu avoir ce produit car pas évident de trouver les fuite éventuel. :?
Teck a écrit:Il peut très bien ne pas y avoir de problème avec un tube juste emboîté
On met aussi des raccords à olive sur des tubes en nylon, c'est pas du tout fait pour, ça marche très bien
Bref c'est pour dire qu'aux basses pressions il est facile d'avoir une bonne étanchéité il ne faut pas se prendre la tête pour le montage mais vérifier l'étanchéité des raccords bien sûr

C'est ce que j'ai dis des le début. Bien vérifier a chaque étape de la fabrication que les éléments sont parfaitement étanche.
tu avais raison, après essaie les raccords fixé sur moteur n'avaient pas de collier pour les brider. Ça a tenu la pression.
Avatar de l’utilisateur
rabish
Galetite incurabilis
Galetite incurabilis
 
Messages: 1040
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 17:48
Localisation: Seine et marne

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede F38 » Lun 25 Jan 2016, 09:31

+1 pour tout. :mrgreen:

j'ai une question, où as tu trouvé ta poire ? :P
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22102
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: outil de contrôle d'etancheité du moteur

Messagede rabish » Lun 25 Jan 2016, 10:48

T'a le choix soit sur un site matériel médical...ou sur un site de vente au enchère. attention quand tu recherche. Avec le mot clé "poire" ca de-rappe sur des truc interdit au moins de 18 ans. :P :P
J'ai pris là:
http://www.ebay.fr/itm/391352845379?_tr ... EBIDX%3AIT
et le mano là:
http://www.ebay.fr/itm/151923161913?_tr ... EBIDX%3AIT
Avatar de l’utilisateur
rabish
Galetite incurabilis
Galetite incurabilis
 
Messages: 1040
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 17:48
Localisation: Seine et marne

Suivante

Retourner vers Système D

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité