Les travaux de mon 3800

On est tous un peu voyeuriste :)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Dim 22 Avr 2018, 17:36

Salut les gars, le Solex avance, mais très doucement. J'ai pas du tout la frite en ce moment avec des p**** d'allergies et d'autres tracas, donc ça dépend des jours.

J'ai reçu mes pièces, ya plus qu'a. Parmis ces dernières, le CFX.. Bon pour ce qui est du brut de décoffrage, les ailettes je vais les reprendre à la lime pour la finition. L'alésage semble plutôt pas mal même si le honage parait être fait à la va-vite. Aussi, j'ai l'impression que les transferts ne sont pas tous chanfreinés :?

Maintenant je me heurte à un souci !
Image
Image

J'avait bien compris qu'il fallait une pipe de 11mm pour ce cylindre, mais quelque chose me chiffonne.

Vous voyez que le plan de joint du CFX est plutôt conséquent, il y a de la surface. En mettant par dessus ma pipe d'origine on voit bien que la plaquette sur laquelle sont soudés le tube d'admission et le tube d'échappement est bien plus petite... Conséquence, ya même pas un millimètre de surface pour le joint avant qu'on arrive on rebord des conduits...

Je me dit à ce moment là que je n'ai plus le choix quant au fait de devoir commander la pipe spéciale... Sauf qu'à en voir les photos, seul les tubes sont plus gros, mais semblent soudés sur la même base, base plus petite que la surface du CFX. Là j'ai envie de dire que c'est n'importe quoi au vu du tarif... Et que ça va faire prise d'air en moins de deux. Dommage de ne pas utiliser toute la surface... le joint je peut déjà m'en découper... là n'est pas le problème

Pourrais-je vous demander quelques photos en gros plan de cette pipe en condition sur votre cylindre ? Merci à vous
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Ronan » Dim 22 Avr 2018, 19:36

Vite fait parce qu'on m'attend....

Effectivement, la pipe de 11mm "à l'admission" est réalisée sur la base d'une pipe origine, donc même si tu prend cette pipe tu aura ton joint côté haut de lumière d'échappement qui n'aura guère plus d'1mm.
Pour cette raison, je colle ce joint à la Loctite 5923, et pas de problèmes particulier. Sauf que bien sur si démontage c'est un peu de boulot pour nettoyer les plans de joint, cette colle est vraiment hard.
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8673
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Lun 23 Avr 2018, 17:57

Ehhh merde c'est ce que je craignais... Si déjà ils s'embête à faire une pipe de 11 spéciale CFX, je vois pas pourquoi ils la font pas sur une base adéquate au plan de joint... bien dommage.

Donc je vais pas payer si cher, maintenant me faut trouver quelqu'un qui sait plier des tubes. Pour les soudures, mon père sait y faire, moi c'est plutôt pour les deux coudes que je suis inquiet.

Autrement, pour ce qui est des roulement, je bloque encore sur la bielle.

J'ai lu comme quoi avec les cages HK il nous fallait une bague de maneton INA, car la bague d'origine est faite pour des roulement à aiguilles jointives. Je file donc chez mon distributeur, local en plus, et fort sympathique. Il fait encore du Nadella. Hélas il me rappel deux jours après, le roulement de tête de bielle, celui qui fait 13mm de large n'existe plus. Et puis effectivement dans le catalogue cages à aiguilles de Nadella, plus de 13mm, que du 12, comme les HK au passage.

Donc si vous trouver des Nadella DL1413, à moins d'un vieux stock d'époque, c'est de la contrefaçon, Nadella ne le fait plus.

Il me reste le choix du DL1412 pour rester sur des aiguilles jointives, mais les 1mm manquants, j'ai intérêt à trouver de la rondelle adapté à de la friction si je veux pas avoir de défaut de centrage de la bielle, ça serait pas génial pour le maneton. Maintenant vous devez peut-être vous dire que je me complique la vie, mais de nature un chouilla perfectionniste, je veux que ça soit parfait, et costaud. j'ai lu qu'en compétition des gens préfèrent les Nadella à aiguilles jointives aux nouveaux HK... pas facile de savoir qui à tort et qui à raison.

Merci à vous
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Ronan » Lun 23 Avr 2018, 20:33

Salut,

Pour les roulement de bielle, je ne te répondrais pas, je n'en ai jamais changé. Je pensais, peut être à tourd ? Que ceux qu'on trouve chez VSX entre autre étaient les bons, :hum:

POur la pipe de 11mm, comprenons nous bien, je te parles de la pipe modifiée par SolexGump, une pointure dans le monde du Solex compétition et qui fabrique à partir de pipe d'origine. La pipe "spéciale CFX" je ne connais pas, mais si tu trouves ça sur les boutiques Allemandes ou Hollandaises c'est peut être effectivement différent et adapté. D'ailleurs il font aussi une culasse spéciale ainsi qu'un pot d'échappement. Mais là, tu t'éloigne de la fonction 1ère d'un Solex.

Hors sujet : As tu lu mon dernier mail ?
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8673
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Mar 01 Mai 2018, 20:11

Salut les gars,

aujourd'hui j'était censé peindre les quelques pièces fraîchement sablés par mon père, style coiffe de filtre à air, supports moteur..etc. Mais à notre grande surprise, il subsiste beaucoup de peinture qui n'est pas partie à la sableuse, surtout sur les arrêtes des pièces. Curieusement, avec une lame de cutter je parviens à décoller une partie, tout en rayant bien le tout. Les morceaux décollés montrent de la rouille. Il valait le coup d'attendre et ne pas bêtement peindre par dessus ces croûtes. Mais question, vous connaissez une recette décapante à moindre coup ? Style je tremperais mes pièce dans un sot d'eau + quelque chose pour décoller ces restes, s'en suivrait un dernier sablage puis peinture.

Merci à vous
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Ronan » Mar 01 Mai 2018, 21:10

Bonsoir Florian,

Surpris de lire ce que tu racontes :roll:
Je pense que ton père sable avec du matériel un peu trop "cheap" , ou alors y a juste un truc pas trop maîtrisé dans son process ?

Pour ma part, matériel de "bricolo", compresseur bicylindre seulement 100 L et caisse de sablage en bois, donc je m'adapte.
1/ dégraissage des pièces par trempage dans une poubelle remplis d'eau + Vigor ou autre
2/passage des pièces à l'électrolyse (https://lagrangeauxsolex.jimdo.com/cot% ... ectrolyse/) je te mets un lien externe car je n'ai pas le droit de parler de choses dangereuses ici.
3/ En sortie de bain d'électrolyse je passe un coup de nettoyeur HP équipé de "rotabuse", ça dégage bien la peinture décollée par le bain.
4/ Le peu de peinture restant accrochée c'est là où il n'y avait pas de rouille, je finis donc par quelques moment s de sablage.

Au passage, tu m'as oublié :wink:
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8673
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede F38 » Mar 01 Mai 2018, 23:04

Sturmovik a écrit:Salut les gars,

aujourd'hui j'était censé peindre les quelques pièces fraîchement sablés par mon père, style coiffe de filtre à air, supports moteur..etc. Mais à notre grande surprise, il subsiste beaucoup de peinture qui n'est pas partie à la sableuse, surtout sur les arrêtes des pièces. Curieusement, avec une lame de cutter je parviens à décoller une partie, tout en rayant bien le tout. Les morceaux décollés montrent de la rouille. Il valait le coup d'attendre et ne pas bêtement peindre par dessus ces croûtes. Mais question, vous connaissez une recette décapante à moindre coup ? Style je tremperais mes pièce dans un sot d'eau + quelque chose pour décoller ces restes, s'en suivrait un dernier sablage puis peinture.

Merci à vous

normal
le sablage ne fait pas tout partir et pour bien terminer il faut vraiment insister, ce qui n'est pas b on pour les pièces en tôle fine.
Perso je fais une étape de décapage chimique avant, ce qui diminue le temps de sablage des trois quart et surtout préserve la tôlerie.
Avatar de l’utilisateur
F38
Administrateur du site
 
Messages: 22127
Inscription: Jeu 11 Jan 2007, 12:32
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Mar 08 Mai 2018, 18:52

Bonsoir

Alors qu'utilisez vous comme décapant ? De la soude mélangé à l'eau ?

Parallèlement, 123roulement je suis déçu, une deuxième fois.... J'ai trouvé chez eux les Nadella pour la bielle, et remplacé le 1413 de tête de bielle par un 1412 plus fin d'1mm (le 1413 n'existe plus) que je calerais avec des cales d'ajustages sur le maneton... Vue la gueule des roulements que j'ai reçu, j'ai comme le pressentiment que ce sont des chinoiseries ! Mais payés au prix fort Nadella !

Image

Les gravures ne se ressemblent guère, incomparable à la finition des anciens.. C'est livré en vrac dans un sachet zip, donc que voulez-vous savoir d'où ça viens si c'est plus dans le carton constructeur... Ça c'est pas le pire, j'ai davantage de jeu radial avec les neufs qu'avec les vieux ! Autre chose, je leur ai acheté du Loctite 603 pour le roulement 6203, et bien j'ai reçu du frein filet fort 270.... évidemment ils ne répondent pas... tcheu

Bon, en attendant :

Pour ma béquille, après réadressage (Était bien cabossée) je me rend compte que les trous sont ovalisés... Je les refait propre à la fraise, et me vient une idée. Le lendemain mon père avait appliqué l'idée ! :roll:

Image
Image
Avec une tige fileté et de la graisse ça va être costaud comme sur une bécane ! Rien ne se jette, ça ça me plait !

Aussi, ne pouvant pas me payer un marbre (Et du gâchis pour l’utiliser une fois dans l'année...) j'ai trouvé un bout de verre épais que j'ai contrôlé à la règle. Il était plat, donc avec du papier grain 800 et 1000, j'ai rectifié un paquet de plan de joints !

Image
La pompe à essence au début, bien mal ajustée la hongroise...

Et la même après quelques "8"
Image

La culasse et le carter y ont eu le droit aussi, et yavait du travail ! Maintenant je serait sûr de ne pas avoir de défaut d'étanchéité ! Me reste à trouver de quoi polir la chambre de combustion de la culasse avec mes grosses pattes, parce que rugueuse comme elle est la calamine va s'y recoller direct !
Image

J'avait aussi filé à mon père les deux leviers pour qu'il me les démonte et sable, cette saleté de goupille fendu je ne parvenait pas à l’ôter. Il a utilisé la presse, et malheureusement :
Image

C'est de l'alu, mais type Zamac ? Lui n'est pas équipé pour le souder, et m'affirme que c'est impossible. Il y a bien des soudeur alu non ? Les boules... Je comptait remplacer les goupille fendue par un vrai truc...

Aller à bientôt, si le pollen ne me tue pas entre temps :lol: Merci
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede POPCORN » Mar 08 Mai 2018, 19:54

Vu le prix d'une poignée, ça ne vaut pas le coup-coût de tenter une soudure incertaine....
Le mieux est l'ennemi du bien..... mais y'a des exceptions !
Je soulage mon moteur comme mon moteur me soulage
Avatar de l’utilisateur
POPCORN
Galétophile Maniaque
Galétophile Maniaque
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 15 Nov 2007, 11:52
Localisation: Chartres à l'insu de mon plein gré

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Ronan » Mar 08 Mai 2018, 21:21

Pas mieux que Pop, c'est pas pour ce que coûte une poignée.
Par contre, pour en avoir démonté pas mal, je comprends pas trop comment vous avez cassé ça :?: en général avec un chasse goupille ça se passe très bien.

Pour l'électrolyse, cristaux de soude (St Marc) 100gr/L, c'est expliqué sur mon site.

Concernat les roulements de bielle, je ne répondrais rien puisque je suis totalement ignorant sur ce sujet :oops:
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8673
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Mer 09 Mai 2018, 18:28

Salut,

écoute pour le levier, je sais pas comment vous l'enlevez au chasse goupille la mecanindus car chez moi ça bougeait pas d'un poil, même après dégrippant et un coup de chauffe.
Je les ai donc filé à mon père. Je pense qu'au lui de coincer/immobiliser le levier pour presser la goupille, il a du mettre la cocotte entière entre les mors, autrement je ne sait pas.
S'il l'a oté à la presse je peux comprendre que ça ai lâché, car ils ont une presse mécanique à volant, du balaise, mais tu ne sent pas vraiment combien de tonne tu y met.

Il va voir avec son collègue, s'ils on le matos ça sera tenté, sinon je n'aurais hélas pas le choix que de neuf, toZzz

J'ai vu ton site, sympathique les astuces. Pour le bain que tu me propose, moi j'ai peu de rouille, mais il va flinguer les reste de peintures donc ?

Le coup de shunt de l'alim pc c'est cool, je l'avait fait pour derrouiller un réservoir de mob :yo

Pour les roulements de bielle va bien falloir que je les monte pour confirmer ou non mes doutes... bielle sur maneton, il me sera plus "facile" de mesurer un éventuel jeu, parce que là je ch** dans la colle.

Aller, plus qu'a acheter de la motivation ^^

Bonsoir
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede POPCORN » Mer 09 Mai 2018, 18:47

Sturmovik a écrit:
Il va voir avec son collègue, s'ils on le matos ça sera tenté, sinon je n'aurais hélas pas le choix que de neuf, toZzz

En occaze tu en as tous les jours ou presque sur LBC..... :paf:
Il y a plusieurs modèles....
Le mieux est l'ennemi du bien..... mais y'a des exceptions !
Je soulage mon moteur comme mon moteur me soulage
Avatar de l’utilisateur
POPCORN
Galétophile Maniaque
Galétophile Maniaque
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 15 Nov 2007, 11:52
Localisation: Chartres à l'insu de mon plein gré

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Jeu 10 Mai 2018, 16:00

Bon, je viens de sortir sans aucun souci les deux goupilles, je pense que mon père à du buter contre la cocotte avec le chasse goupille pour la fendre, il devait pas être bien droit.

Question, bête, je suis en train de remonter le moulbif. Lors de la dépose, sous l'écrou de 37mm du galet j'avait deux rondelle. Après mesure, elle font chacune 0.6mm d'épaisseur.

Je pensait d'abord à une utilité pour un éventuel centrage, mais je remarque aujourd'hui qu'elles sont légèrement bombé. Donc question bête, deux rondelles : Je met le côté bombé vers l'écrou pour l'une, et vers la cloche pour l'autre, ou aucune importance ? De même, vous freinez les écrous au loctite en général ? Style le 37mm, ou les deux écrou de l'embrayage sur le vilo ?

Autrement, pour les garnitures d'embrayage, j'ai pensé à l'araldite, ça vous parait adapté ?

Merci
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Ronan » Jeu 10 Mai 2018, 21:51

Pour les rondelles "sous l'écrou de 37" , e,tre écrou et galet . Normalement 1 seule rondelle.
Mais si c'est rondelle entre embrayage et galt; là aussi y en a qu'une normalement.

Pour tes garnitures, oui, sader ça adhère :yo
45cc 650 (1950),330v0 (1954), 660v2 (1957),1010 (1958),1400 (1958), 1700 (1960), 2200v1 (1962),2200v2 (1963), 3300 (1965), 3800 poignée tournante (1968), 3800 Luxe Bleu (Vrai Faux),3800 Luxe Rouge (1969),3800 Luxe Bleu (1969), 3800 Super Luxe, 3800 Rouge rouge (1968),3800 Bleu bleu (1968),3800 Poignée tournante (1973), 3800v1 (1967),3800 "canibal", 5000v1 Orange (1971), 5000v2 Atoll, 5000v2 Palma (1973), Micron Route Bleu (1968)
Terrot Cyclorette (1953 ? ), Terrot Lutin (1955 ? )
Vélovap (1959)
Motobécane AV32 (1963), BG 43 (1962), 881 (1987)
Motoconfort AV3 (1954), CG 43 (1964)
Triumph Spitfire MK3 (1967)


Site La Grange aux Solex : http://lagrangeauxsolex.jimdo.com

http://www.camping-la-cle-des-pres.com
http://la-cle-des-roulottes.com
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Galétophile Paranoïaque
Galétophile Paranoïaque
 
Messages: 8673
Inscription: Mar 20 Mar 2007, 20:54
Localisation: Pluvigner (56330)

Re: Les travaux de mon 3800

Messagede Sturmovik » Sam 19 Mai 2018, 12:24

Bonjour les gars,

le week-end commence très mal, j'ai une couille avec le 6203 :
Image
Image

Le joint spi monté est strictement le même que l'ancien, et il est parfaitement plaqué au fond de son logement.

J'ai eu la surprise après avoir enfilé le roulement, que ce dernier dépassait vachement beaucoup de son logement. Avant que la loctite 603 prenne j'ai eu le temps de le ressortir de son logement, et comment, avec un petit coup de chasse goupille de rien du tout ! Je compare avec l'ancien roulement, exactement la même épaisseur, bon, et la surprise, le 6203 s'enfile à la main, et jusqu'au bout ! Même pas besoin de la presse ! Là je ne comprend plus car il n'y a eu aucun bourinnage.

Le Solex est à son premier démontage, le matage d'usine était présent, et la collerette englobait parfaitement le roulement. Mon père n'a pas bourriné à presse ! Il a d'abord fraisé la collerette, puis a chauffé le carter, ce qui à fait sortir le roulement par lui même ! Donc il n'a en aucun cas pu flinguer la portée du roulement. Normalement quand il coulisse dedans tout seul c'est sur un carter en bout de course, je suis dépité !

Vois pas comment je pourrait mater si le roulement dépasse de son logement, ça je pige pas, à moins que la rondelle du joint spi soit plus épaisse que l'ancien.

Merci
Sturmovik
Visiteur Régulier
Visiteur Régulier
 
Messages: 43
Inscription: Lun 26 Fév 2018, 20:01

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les blogs de vos restaurations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité